Accueil » A la Une

Avenir des centrales électriques thermiques fonctionnant au charbon

Ronan DANTEC

Aucun viéo

Question de Ronan Dantec

Dans la séance des questions d'actualité au gouvernement, du 12 juin, Ronan Dantec a interrogé Mme Brune Poirson, Secrétaire d'État auprès du ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire, au sujet de l'avenir des centrales thermiques de production d'électricité à partir de charbon.

Lors de la COP 23, le Président de la République s'est engagé à femrer les centrales à charbon françaises, "avant la fin du quinquennat".

Comme l'a indiqué le sénateur de Loire-Atlantique, 

"Suite à cette annonce, les équipes d’EDF des centrales thermiques charbon de Cordemais et du Havre se sont lancées dans une véritable course contre la montre pour étudier un procédé alternatif à base de biomasse résiduelle et de bois déchets de classe B, et donc sans reproduire l’erreur du projet de Gardanne de centrale électrique à base de bois coupé, ce qui est évidemment une véritable aberration écologique."

Ces innovations permettent la valorisation des déchets, diminuent grandement la consommation de charbon et complète le développement des énergies renouvelables. De surcroit, elles pourraient ensuite être exportées et appliquées dans des pays du Sud, gros producteurs de biomasse.

En conséquence, Ronan Dantec a posé 2 questions à la Ministre : 

"pouvez-vous nous assurer que le Gouvernement a bien compris tout l’enjeu écologique du maintien d’unités de production électrique de ce type à Cordemais et au Havre et, ensuite, pouvez-vous nous indiquer un calendrier précis de décision finale de l’État ?"