Accueil » A la Une

Quel avenir pour la politique migratoire européenne ?

Guillaume ARNELL

Aucun viéo

Question d'actualité de Guillaume Arnell

Dans la séance de questions d'actualité au gouvernement, Guillaume Arnell a interrogé le ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb au sujet de l'avenir de la politique migratoire européenne :

"Ma question s’adresse à Monsieur Gérard Collomb, ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur.

Monsieur le Ministre, alors que notre haute assemblée examine le projet de loi asile, immigration et intégration, une véritable crise européenne s’est ouverte sur le sujet, suite à plusieurs évènements récents.

D’une part, le refus total du nouveau gouvernement italien d’accueillir les 629 migrants de l’Aquarius.

D’autre part, l’ultimatum du Ministre de l’Intérieur allemand, Horst Seehofer, à l’attention de la chancelière Angela Merkel, lui intimant de réduire substantiellement le nombre de migrants accueillis en Allemagne, sous peine de refouler aux frontières ces mêmes migrants ;

Cette crise politique interne pourrait avoir des conséquences importantes sur la politique migratoire européenne.

Nous savons que vous avez participé, Monsieur le Ministre d’Etat, avec le Président de la République Emmanuel Macron à un conseil des ministres franco-allemand, ce mardi, pour trouver un consensus et arrêter une position commune.

De même, sur invitation du président Juncker, le Président de la République participera également, ce dimanche, à une réunion de travail informel sur le sujet, pour débloquer la situation en amont du Conseil européen des 28 et 29 juin.

Ce conseil s’annonce déjà difficile, la Commission européenne proposant de réformer le Règlement de Dublin, en instaurant notamment une répartition automatique des demandeurs d'asile dans l'UE en période de crise comparable à celle de 2015.

Monsieur le Ministre, nous le savons tous, les réponses apportées à la question migratoire ne peuvent être qu’européennes.

Dans ce contexte tendu, pouvez-vous éclairer la représentation nationale sur la situation politique en Allemagne, sur l’avenir de la politique migratoire européenne et nous assurer que la France fera tout pour parvenir à un accord acceptable et respecté par tous les Etats membres ?