Accueil » Projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

LE TRAVAIL PARLEMENTAIRE DU RDSE<<< Revenir à la liste

Explications de vote

Projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, de la nature et des paysages

explication de vote de Jean-Claude Requier

Jean-Claude REQUIER

M. le président. La parole est à M. Jean-Claude Requier.

M. Jean-Claude Requier. En premier lieu, je veux saluer les avancées obtenues lors des deux premières lectures : la création de l'Agence française pour la biodiversité et sa composition en collèges, l'exclusion de la brevetabilité des produits issus des procédés essentiellement biologiques pour l'obtention des végétaux et des animaux et, enfin, la reconnaissance du préjudice écologique.

En second lieu, je suis satisfait de l'accord trouvé sur les fameux néonicotinoïdes. En effet, on s'est fait un peu secouer sur certains réseaux sociaux. J'y ai répondu personnellement en expliquant que j'avais voté contre l'interdiction de ces substances mais pour leur encadrement. Certains de mes contradicteurs étaient têtus, mais j'ai pu discuter avec d'autres personnes davantage ouvertes à la discussion. Je suis donc très heureux qu'on ait pu trouver cet accord.

Le groupe du RDSE est non seulement soucieux du progrès – notre groupe est par tradition un peu scientiste –, mais aussi de la préservation de l'environnement, car il se compose d'élus ruraux qui connaissent la valeur de la biodiversité et de l'environnement. Il votera donc à l'unanimité en faveur de ce projet de loi.

<<< Revenir à la liste