Accueil » Projet de loi relatif à l'élection des représentants au Parlement européen

LE TRAVAIL PARLEMENTAIRE DU RDSE<<< Revenir à la liste

Explications de vote

Projet de loi relatif à l'élection des représentants au Parlement européen

Explication de vote de Jean-Claude Requier

Jean-Claude REQUIER

Aucune vidéo

Mme la présidente. La parole est à M. Jean-Claude Requier, pour explication de vote.

M. Jean-Claude Requier. Madame la présidente, madame la ministre, mes chers collègues, vous me permettrez de faire un petit rappel. En 2010, je n'étais pas encore sénateur, mon groupe avait déposé une proposition de loi visant à rétablir une circonscription nationale pour les élections européennes. Le débat avait été intéressant, et le vote, favorable. Avaient voté pour, les communistes, les socialistes,…

Mme Françoise Laborde. Eh oui !

M. Jean-Claude Requier. … les centristes, le RDSE ; avait voté contre l'UMP.

Mme Françoise Laborde. Tout change !

M. Jean-Claude Requier. Il y avait eu, lors de la discussion générale, une brillante intervention d'une sénatrice qui s'était exprimée au nom du groupe centriste : c'était Jacqueline Gourault. (Exclamations sur plusieurs travées du groupe Les Républicains.) Après ce petit rappel de l'état des positions de chacun à l'époque, je veux dire que, bien sûr, nous voterons ce texte, parce qu'il constitue à nos yeux une bonne solution. (M. François Bonhomme s'exclame.) Nous étions même prêts à aller plus loin puisque nous sommes favorables à des listes transnationales, comme l'a rappelé Josiane Costes au cours de la discussion générale. Nous avions déposé un amendement à cet égard, mais l'avons finalement retiré.

Vous comprendrez donc pourquoi la grande majorité de notre groupe votera pour ce projet de loi. Il y aura dix-neuf voix pour, une voix contre, celle de Guillaume Arnell, qui aurait souhaité une circonscription spécifique pour l'outre-mer, et une abstention. (Applaudissements sur plusieurs travées du groupe du Rassemblement Démocratique et Social Européen. – M. le président de la commission des lois et M. André Gattolin applaudissent également.)

Mme Françoise Laborde. L'histoire, c'est important !

<<< Revenir à la liste